Comment fonctionne un poêle à granulés ?

Un poêle à granulés produit de la chaleur grâce à la combustion d’une biomasse ligneuse (granulés). Découvrons ensemble comment.

À quoi ressemble un poêle à granulés ?

Tout d’abord, voyons quelles sont les pièces principales qui composent un poêle à granulés, en nous concentrant sur les éléments les plus importants.
La structure interne d’un poêle à granulés permet d’accomplir toutes les phases qui vont du chargement des granulés à leur combustion, à la diffusion de la chaleur et à l’évacuation de fumée, et elle se compose principalement des éléments suivants :

 

  • Réservoir de granulés
    Un récipient contenant une vis sans fin de transport des granulés destinés à la combustion.

  • Motoréducteur et vis sans fin
    Ils constituent le système de chargement qui prélève des granulés et les transporte vers la chambre de combustion. Le motoréducteur actionne la vis sans fin, une sorte de vis d’Archimède qui achemine la quantité correcte de granulés dans la goulotte.

  • Goulotte
    Grâce à la vis sans fin, les granulés atteignent la goulotte qui les amènera à la chambre de combustion à l’intérieur du brasier. La goulotte a également la fonction d’empêcher le contact direct entre le réservoir et la chambre de combustion.

  • Brasier / chambre de combustion
    La chambre de combustion loge le brasier où s’effectue la combustion des granulés.

  • Bougie d’allumage
    C’est la résistance électrique qui déclenche la combustion des granulés pendant l’allumage.
    Les modèles de pointe de poêles à granulés, comme ceux de la gamme Cadel exploitant le système Go Fast, sont équipés de bougies d’allumage en céramique qui font prendre les granulés plus rapidement et qui minimisent la consommation de courant.

  • Faisceaux de tubes ou Tubulaires
    Un système de tubes en contact avec la chambre de combustion à l’intérieur desquels l’air à chauffer circule.

  • Ventilateurs
    Ils servent à gérer l’air entrant et sortant utilisé pour chauffer une pièce.

  • Extracteur de fumée
    Indispensable pour la évacuation et la dispersion de la fumée produite par la combustion des granulés.

  • Tiroir à cendres
    È C’est l’élément où sont collectées les cendres de la combustion provenant du fond perforé du brasier. Plusieurs modèles de poêles à granulés Cadel sont équipés du système brasier auto-nettoyant qui élimine automatiquement les dépôts de cendre dans le brasier en évitant ainsi de devoir nettoyer le foyer tous les jours.

  • Unité de contrôle électronique
    Elle permet de régler et de surveiller les différentes fonctions du poêle à granulés, de l’allumage au réglage de la température jusqu’à l’extinction.

Comment fonctionne un poêle à granulés ?

Le fonctionnement d’un poêle à granulés est en grande partie mécanique et simple et est surtout lié aux fonctions suivantes :

 

  • Le chargement et le réglage de la quantité des granulés à destiner à la combustion ;

  • L’allumage, le réglage et l’extinction de la flamme ;

  • L’apport de l’air à chauffer ;

  • La diffusion de l’air chauffé ;

  • L’évacuation de la fumée et le retrait des cendres.

 

La vis sans fin, activé par le motoréducteur, prélève du réservoir la quantité de granulés nécessaire selon les besoins pour les transporter vers la goulotte. La vis sans fin exerce donc la fonction importante de doseur, en plus de celle de simple transporteur. Une fois arrivés à la goulotte, les granulés sont faits tomber dans le brasier installé à l’intérieur de la chambre de combustion où, grâce à la résistance électrique de la bougie d’allumage, la combustion est déclenchée.

 

L’extracteur de fumées convoie l’air dans le foyer en alimentant la combustion et en générant de la chaleur. Une fois ce processus démarré, les ventilateurs poussent l’air de convection dans les faisceaux tubulaires où, grâce à un échange thermique, il absorbe la chaleur générée dans la chambre de combustion en augmentant sa température, pour la répandre ensuite dans la pièce qui est ainsi chauffée.

 

Si le poêle à granulés est de type canalisé, l’air chaud pourra être distribué aussi dans d’autres pièces grâce au système de canalisation.

 

Dans le cas des poêles à granulés hydro, c’est par contre l’eau qui est chauffée par l’échangeur de chaleur et ensuite répandue dans les radiateurs ou dans le système de chauffage au sol des différentes pièces.

 

Les cendres de la combustion des granulés sont collectées dans le tiroir à cendres prévu à cet effet pour pouvoir être facilement éliminées, tandis que la fumée résiduelle est expulsée à travers le conduit de fumées.

 

L’élément essentiel de tout poêle à granulés est l’unité de contrôle électronique qui permet d’effectuer toutes les opérations d’allumage, de réglage, de suivi et d’arrêt et qui comprend obligatoirement une minuterie et un thermostat. Les poêles à granulés modernes sont équipés de systèmes de contrôle à télécommande exploitant la technologie Wi-Fi et Bluetooh qui permettent, grâce à des applications spécifiques telles que Easy Connect Plus, de gérer un poêle à distance au moyen de son smartphone.

iframe_guida_vantaggi iframe_trova_rivenditore iframe_trova_rivenditore_orizzontale

Trouvez un revendeur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

iframe_guida_vantaggi

Nuova call-to-action

iframe_trova_rivenditore

Trouvez un revendeur

iframe_trova_rivenditore_orizzontale